Responsive image

Guide de recherche et de consultation


Données générales

Chronologie des noms : La limite inférieure est la parution des premières inscriptions sous la République. La supérieure est la fin du IIIe siècle.

Origine des noms : On a retenu les noms de personnes attestés dans les monnaies et les inscriptions (à l’exception des textes sur céramiques et sur amphores) trouvés en Hispanie, mais aussi ceux des citoyens hispaniques attestés dans d’autres régions de l’Empire. Chaque anthroponyme est cartographié dans son lieu d’origine et non dans le lieu de sa découverte.

Recherches de noms

Dans la section « Atlas » [http://adopia.huma-num.fr/fr/atlas], CINQ modules de recherche sont disponibles :

Responsive image
  • Recherche d’un nom : parmi les anthroponymes anciens indexés, c’est-à-dire, les nomina, les cognomina et les noms uniques uniques et les organisations suprafamiliales. La recherche peut considérer la totalité du nom ou seulement un segment.

  • Recherche d'un toponyme moderne : site et municipe [liste].

  • Recherche d’une ciuitas : toponyme ancien [liste].

  • Recherche d’une date : par date (par exemple, 150) ou par périodes (par exemple, 51/100).

  • Recherche générale : les recherches sont réalisées sur la totalité de la base, ce qui permet de trouver d’autres éléments onomastiques comme les praenomina, les tribus etc.

  • Nom : appartenant au même lemme ou entrée onomastique masculine ou/et féminine. Les variantes strictement graphiques sont également groupées sous le même lemme. Les noms sont au nominatif, ce qui implique parfois la reconstruction d’un anthroponyme attesté dans un autre cas, en général avec l’ajout (I), exemple : ADIE(I)VS.

  • Fonction : du nom dans la nomenclature individuelle, nomen et cognomen (abrégé en cog.) pour les citoyens romains, nom unique (abrégé en NU) pour les pérégrins et les esclaves. Si on ne peut pas déterminer avec certitude s’il s’agit d’un cognomen ou d’un nom unique, on indique Cog/NU. On indique également des organisations suprafamiliales USFam

  • Localisation : exprimée de la plus petite entité à la plus grande, site, municipe et province pour l’Espagne ; site, freguesia, concelho et district pour le Portugal. Les provinces espagnoles et les districts portugais sont abrégés et entre parenthèses [liste].

  • Ciuitas : On différencie les données du chef-lieu de cité de celles du territoire avec un (T) après le nom de la ciuitas.

  • Nombre d’attestations : de chaque nom dans une localisation moderne.

Un clic sur le symbole (+) fait apparaître les exemples de chaque anthroponyme découvert à un endroit dans 5 colonnes :

  • Dénomination personnelle : complète de l’individu qui porte le nom indexé. On peut y accéder à la fiche de l’inscription où se trouve l’anthroponyme de l’archive TRISMEGISTOS et/ou D’EPIGRAPHIK-DATENBANK CLAUSS SLABY (EDCS), d’où on peut accéder au reste de l’information épigraphique et aux autres bases de données épigraphiques.

  • Fonction : du nom dans la nomenclature individuelle (voir supra).

  • Type document : explication du type d’inscription où l’on trouve l’anthroponyme, à savoir :

    • funéraire (sepulcral)

    • votif (votivo)

    • honorifique (honorífico)

    • commémoratif (conmemorativo, avec les inscriptions de bâtiments)

    • juridique (jurídico)

    • diplôme militaire (diploma militaris)

    • incertain (incierto)

  • Date : sous format numérique.

  • Bibliographie : de l'inscription dans laquelle figure l'anthroponyme, faisant toujours référence à la première édition, suivie entre parenthèses des ouvrages de compilation (AE, HEp etc.). La référence complète de la publication apparaît lorsque l'on passe la souris sur la citation ou que l'on consulte la section Bibliographie (elle apparaît ici par ordre alphabétique ; accessible depuis la page principale du portail web : http://adopia.huma-num.fr/fr/biblio).

 
Carte 

Les anthroponymes sont positionnés sur leur lieu de découverte par des cercles dont la taille est proportionnelle à leur nombre d’attestations. La couleur indique l’origine linguistique et la fonction onomastique de chaque nom.

  • Noms latins :       pour les nomina et       pour les cognomina et les noms uniques.

  • Noms indigènes :       pour les nomina et       pour les cognomina et les noms uniques.

  • Noms grecs :       indépendamment de leur fonction onomastique.

  • Noms d’autres origines :       indépendamment de leur fonction onomastique.

  • Noms d’origine incertaine :       indépendamment de leur fonction onomastique.

 

Graphiques

Dans la section « GRAPHIQUES » [http://adopia.huma-num.fr/fr/graph], des graphiques peuvent être générés automatiquement pour les données onomastiques attestées pour chaque ciuitas antique (tant pour le centre urbain que pour son territoire) et pour chaque toponyme moderne.

Ces données sont présentées sous la forme de trois diagrammes circulaires :

  • Un basé sur l'origine linguistique de tous les anthroponymes attestés dans un lieu (par exemple, latin, grec, indigène, autre, etc.).

  • Un basé sur la fonction onomastique de tous les anthroponymes attestés (nomen, cognomen, nom unique, cognomen/nom unique, groupe suprafamilial (USFam), etc.).

  • Un nom basé sur une combinaison d'origine linguistique et de fonction onomastique (par exemple, nomen / latin, nomen / indigène, cognomen / grec, cognomen / indigène, nom unique / latin, nom unique / grec, groupe suprafamilial (USFam) / indigène, etc.).

En outre, le nombre d'attestations de chaque anthroponyme est indiqué dans un BAR-GRAPH, précisant le nombre de nomina et le nombre de cognomina / noms uniques.